L'US Lormont et les Girondins de Bordeaux.

4 août 2013 - 09:42

Un partenariat a été mis en place entre le club de L'US Lormont et les Girondins de Bordeaux.

Un partenariat a été mis en place entre le club de L'US Lormont et les Girondins de Bordeaux.

Les Girondins et l'US Lormont ont décidé d'entamer un partenariat. Le club lormontais a formé, depuis des années, de nombreux joueurs ayant ensuite rejoint les Marine et Blanc. Nous pouvons citer Christophe Dugarry, Lamine Sané, Benoît Trémoulinas et bien d'autres... Récemment deux membres de l'effectif de l'USL ont rejoint la CFA bordelaise.

Les accords consistent essentiellement en la création de relations entre les éducateurs des deux clubs. Le but du partenariat est donc un partage de connaissances et un rapprochement entre deux entités déjà complices à de nombreuses reprises par le passé.

Depuis quelques semaines, le club amateur de Lormont et le club professionnel des Girondins de Bordeaux ont trouvé un accord de partenariat, basé essentiellement sur des échanges liés à la formation. Déjà très proches, les deux clubs n’ont eu aucun mal à trouver un partenariat. L’objectif étant de renforcer les liens entre les clubs pros et amateurs; cette collaboration est un exemple pour le monde du football moderne dit « football business ».

 

L’accord s’est fait sous l’impulsion de Philippe Goubet, ancien joueur et ancien responsable de recrutement du Centre de Formation aux Girondins de Bordeaux, aujourd’hui à la retraite. Toujours désireux d’aider les jeunes footballeurs, il a donc proposé au président des Girondins, Jean-Louis Triaud, de mettre en place un partenariat avec l’US Lormont, dans le but d’échanger de jeunes joueurs de talents, avant que ces derniers ne s’envolent vers d’autres horizons.
Nombreux ont déjà été les joueurs formés par Lormont et vendus à Bordeaux. Christophe Dugarry d’abord, qui a fait le bonheur du club au scapulaire dans les années 90. Aujourd’hui, on peut citer l’exemple des deux frères Sané, celui du latéral gauche Benoît Trémoulinas, et plus récemment les deux jeunes de la CFA, Cédric Yambéré et Mamadou N’Doye. La proximité géographique des deux clubs constitue un avantage dans les relations, mais c’est aussi un avantage dans la progression des joueurs, qui ont la possibilité de signer leur premier contrat pro, tout en restant dans la région, proche de leur famille et de leur foyer natal. La récente progression de Lamine Sané et de Benoît Trémoulinas, deux joueurs piliers de l’équipe bordelaise, en est le parfait exemple.

A première vue, ce partenariat est surtout bénéfique pour le club du président Triaud. Mais la réalité est tout autre. En effet, de par cet accord, le club bordelais apporte à Lormont son expérience professionnelle, notamment au niveau de la formation. Les méthodes et les moyens du FCGB sont idéals à la progression des jeunes joueurs. Partager ces méthodes et cette expérience ne peut être que bénéfique pour l’US Lormont. Les éducateurs sportifs lormontais seront d’ailleurs invités à assister aux entraînements des jeunes joueurs au Centre de Formation du Haillan, afin d’apprendre les méthodes professionnels enseignés à ces jeunes.
Economiquement, cette collaboration peut aussi s’avérer intéressante pour le club amateur. Lorsqu’un joueur signe son premier contrat professionnel, le club qui l’a formé perçoit une petite indemnité de transfert. Mais l’aspect économique n’est évidemment pas l’aspect prioritaire dans leurs relations. « Nous sommes à leur disposition pour les aider s’ils ont besoin de nous » affirme Jean-Louis Triaud. Dans les prochains jours, les Girondins communiqueront une liste de jeunes joueurs non retenus par le club. Grâce au partenariat, l’US Lormont sera prioritaire pour récupérer certains de ces joueurs.

 

Etendre le réseau de partenariat

L’initiateur de cet accord, Philippe Goubet, ne compte pas s’arrêter là. Un partenariat, c’est bien. Plusieurs, c’est mieux. Il veut créer, à l’image de l’association des clubs dans le Pays Basque espagnol, un véritable réseau de partenariats, avec un maximum de clubs de la région Aquitaine. « Lors de la venue de Newcastle, le 10 décembre dernier, j’en ai profité pour organiser une réunion entre les présidents des clubs aquitains et Mr.Triaud, pour qu’ils puissent échanger et créer des liens. Cela a permis à tous, de mieux se connaître et de se rapprocher » explique-t-il. Depuis, d’autres partenariats ont été signés, notamment avec le club de Dax (JA Dax) et le club de Mont-de-Marsan (Stade Montois Football).
Les Girondins de Bordeaux ont la chance d’être le seul club phare de la région Aquitaine, ce qui favorise les liaisons avec les plus petits clubs. Pour Fabien Pujo, entraîneur de l’équipe A de l’US Lormont, « c’est une très bonne initiative pour les clubs comme nous. Cela créer un rapprochement entre le monde professionnel et le monde amateur, chose rare aujourd’hui ». Pour entretenir les relations, un tournoi de jeunes (moins de 13 ans), sera organisé chaque premier weekend de septembre au Haillan, rassemblant tous les clubs partenaires et les présidents. Très prochainement, les Girondins de Bordeaux devraient signer de nouveaux accords avec les clubs de Bergerac, Agen et Marmande.

Commentaires

+