Lormont s'offre le leader villenavais

Lormont s'offre le leader villenavais

Les Lormontais gardent espoir après leur succès sur Villenave-d'Ornon (2-1).

Lormont marque un deuxième but et se relance pour le maintien. Villenave reste leader de la poule.

Lormont marque un deuxième but et se relance pour le maintien. Villenave reste leader de la poule. (photo stéphane lartigue)

Quelques minutes après le coup de sifflet de ce match, l'ambiance dans les vestiaires reflétait le verdict rendu sur le terrain lors de ce derby enlevé et indécis. Autant la musique et les cris de joie résonnaient dans le camp lormontais, autant le vestiaire villenavais restait silencieux, voire abattu. Car ce choc des extrêmes aura vu la hiérarchie totalement bousculée entre un Lormont moribond et une jeunesse villenavaise caracolant en tête de la poule.

Si au terme de cette partie, les certitudes de ces derniers ne se trouvent pas ébranlées, les Lormontais eux, retrouvent des couleurs. « Nous avons démontré une stabilité, un état d'esprit, se félicite l'entraîneur Fabien Pujo. C'est un bon match, qui nous laisse en vie. Ce soir, je suis fier de mes garçons ».


Ce derby débute sur un pied d'égalité entre les deux clubs qui perdent sur blessure avant le match Abasse Sané, côté lormontais, et Marc Couturier, côté villenavais. Le duel attendu entre le défenseur et l'attaquant annulé, ce match part sur des bases élevées. Premiers en jambes, les Lormontais bousculent rapidement leurs adversaires. Le défenseur de l'USL, Mickaël Letard, inscrit le premier but de cette partie avant la fin du premier quart d'heure (13e). « Nous avons mal entamé cette rencontre avant de nous reprendre à la demi-heure de jeu », analyse Philippe Ollier, le coach des leaders villenavais. Et effectivement, après trente minutes de tourments, ses troupes redressent la tête dans la dernière partie de cette première période. Un temps fort matérialisé par l'égalisation de Charvet, à la réception d'un coup franc tiré côté droit par Dubois (41e).

Indécis

Un mieux vite annihilé au retour des vestiaires par un exploit de Ben Brahim. L'attaquant lormontais passe en revue la défense villenavaise, centre en retrait pour Sané qui, d'un plat du pied, redonne l'avantage aux locaux (48e). « Ce but est joli, reconnaît Philippe Ollier. Mais Lormont a eu 100 % de réussite lors de cette partie indécise où nous aurions pu espérer mieux. Mais l'état du terrain, difficile, nous a obligés à allonger plus nos ballons et à être moins efficaces ».

De leur côté, les Lormontais, bien organisés, contiennent parfaitement les tentatives d'incursion de Villenave. « Le tournant fut de rentrer aux vestiaires à égalité avec eux, résume Fabien Pujo. Et le second but nous a donné pleinement confiance. Nous avons alors disputé une bonne seconde période, solide, sérieuse. Nous avons défendu en avançant en nous installant chez l'adversaire ». Une tactique payante qui redonne l'espoir aux Lormontais. Philippe Ollier, lui, veut croire au futur de son équipe : « Nous restons leaders. À nous de reprendre notre marche en avant dès notre prochain match ».

+